#Bionicle20ans : Récapitulatif des créations d’août sur 2008

Le projet collaboratif francophone #Bionicle20ans continue ! Retour sur les créations du mois d’août 2021, consacré à la bataille finale au cœur de l’univers : Karda Nui !

Après les très belles réalisations de juillet, retour dans cet article sur les créations postées en août et qui sont pour la majorité liées à 2008. Cette huitième année de la franchise racontait le combat final entre les Makuta et les Toa Nuva, prêts à enfin accomplir leur destinée : réveiller le grand esprit Mata Nui. Mais avant cela ils allaient devoir aider les Matoran locaux, négocier avec des alliés inattendus et prendre le contrôle de véhicules incroyables. Mais revenons plutôt sur les créations que vous retrouverez ci-dessous, classées en fonction de leurs créateurs avec en prime les petits commentaires de ces derniers :

Pnicful

On commence avec l’inarrêtable Pnicful qui a été particulièrement productif ce mois-ci, avec d’un côté un nouveau venu dans sa série de dioramas inspirés de l’univers Bionicle et de l’autre, un groupe de Matoran de Karzahni venant compléter ceux crées à l’occasion du thème commun du mois de Juin :

D’une dimension de 40x40x16cm, fait à base de plastique, de plâtre, de bois, de mousse et d’erreurs. Cette coupe du Robot Univers illustre le dernier souffle de Matoro au centre de Karda Nui, au cœur de l’univers, et de la Légende de Bionicle. Fait pour le 810NICLE Day, en souhaitant un très joyeux 20 ans aux Chroniques Biologiques.

Les Kanohi de Voya Nui Online Game (VNOG) sont une formidable source d’inspiration, avec leurs ajouts de touches tribales aux masques classiques. De quoi vous faire sortir vos pièces en pleine semaine. De retour (tardivement) sur le projet de juin dernier, le premier Matoran né de cette démarche fut Pato.

Le second Matoran créé avec un Kanohi de VNOG : Regume, Le-Matoran, et son Akaku sans lunette. Il n’est pas nécessairement le meilleur du lot mais il faut être honnête : c’est fun de s’essayer à différentes formes de petites créations.

Le Hau Nuva est, sans surprise, très facilement associé à Tahu. Mais cette version du Kanohi semblait plus minérale que l’original. Le troisième Matoran fut donc un Po-Matoran. Inspiré par Piruk, une version caïd du Le-Matoran.

Le Miru Nuva est sans doute l’un des meilleurs designs du lot. La version Nuva classique possède déjà un aspect animal, mais cette forme est 100% tribale. Le vert étant surcoté, quelques minutes de réflexion ont abouti à une simple idée : « Kanohi Miru. Violet. » Victoire Totale. Le Matoran n’est qu’une extension de cette recherche.

Après quatre designs bossus/costauds, il a fallu changer de style : en route sur la pente glissante du fébrile/blessé. Le résultat de ce test fut Vuha. Elle a connu de meilleurs jours.

En continuant plus bas sur la route du fébrile/blessé, on tente d’imaginer quelles horreurs les Matoran capturés par Karzhani ont pu endurer. La dernière création de cette série se voit donc estropiée, avec une roue en guise de jambes.

« La Confrérie »

Le thème commun d’août était relativement simple et avait pour but de créer des membres de l’espèce des Makuta ayant pu appartenir à la Confrérie qu’ils aient existé dans l’histoire officielle ou qu’ils soient totalement inventés.

Coconabe

L’idée principale était de construire un Makuta coloré tout en gardant un côté malveillant. Le choix du turquoise et du jaune orangé était approprié pour garder cet objectif tout en gardant le noir habituel des membres de la Confrérie. Les accessoires et détails sont arrivés au fur et à mesure avec les pièces disponibles.

Kodiak

Kojol, concepteur de virus le plus talentueux de toute la Confrérie, fut assigné par Miserix lui même pour surveiller l’île d’Artakha. Porteur du Masque de l’Incompréhension, peu de choses étaient connues de cet individu au caractère secret avant son mystérieux assassinat.

Inquisitrice reconnue de la Confrérie, Noraxa a chassé de nombreux Toa du Fer, du Magnétisme et du Plasma. Zaria, l’une des dernières Toa du Fer encore en vie, l’élimina, mettant ainsi fin à son génocide.

Vydak était un Makuta assigné à l’île de Stelt et obsédé par le temps ainsi que l’éventuelle création du Vahi. Ayant pris goût au Masque du Temps, il créa Voporak après avoir expérimenté sur un seigneur de guerre crédule.

Leewan

Cette création a été réalisée lors d’un séjour chez Du7734. L’idée première était d’utiliser au maximum sa collection de « panels » Technic en vert métallisé, ainsi que de réaliser un modèle qui s’éloigne le plus possible de la représentation traditionnelle des Makuta. Le personnage a une allure à la fois altière et effrayante.

Loysnuva

L’inspiration première est le Makuta Nui, un modèle alternatif de la référence #8593 Makuta sorti 2003, représentant un hideux et gigantesque Rahi.

Fait durant un séjour chez l’ami Du7734, la contrainte était de n’utiliser aucune pièces de type CCBS et de faire la part belle à la première génération (2001-2010) du thème. L’aspect à la fois noble, élancé et dérangeant du personnage donne un tout très convaincant.

LSKR

Censé à l’origine reprendre la forme d’un serpent, Urnohi a progressivement évolué pour se détacher d’une forme physique traditionnelle jouant sur le côté immatériel des Makuta. Probablement inspiré subconsciemment par Bongo Bongo et Gordon, deux boss tirés de The Legend of Zelda, l’idée des mains détachées a formé celle des yeux planants. Le boss final (spoilers !) d’un autre jeu, Dandara, n’y est peut être pas pour rien non plus. Avec ce regard est venu l’idée de partir sur une forme de visage, voir de masque terrifiant. Le bas de la tête s’est alors transformé en pseudo-cercueil/bouche-ouverte où résiderait l’essence même d’Urnohi. Le schéma de couleur quant à lui s’est articulé autour du Hau infecté.

Misterabex

Les inspirations pour cette création étaient diverses. Les pieds sont inspirés de Makuta avec les pointes argentées. La tête, quant à elle reprend la forme du Kraahkan en plus grand avec un petit côté Sidorak tiré du troisième film. Pour le torse c’est du Maxilos mélangé à du Brutaka. Les griffes d’Onua ont été rajoutées pour former une sorte de cage thoracique comme celles des Makuta Phantoka. Le schéma de couleur est simple mais efficace comme Antroz ou Icarax. Les pièces de Kalmah ont d’ailleurs été utiles avec leurs dégradés de couleurs. Pour l’arme il fallait absolument que ce soit une faux. Le fait qu’elle soit double fait que l’on peut l’imaginer tourner pour avoir plus d’amplitude.

Pnicful

Un Makuta construit entouré d’un groupe d’amis qui se battent pour les pièces d’un seul stock. La compétitivité cristallisée sous la forme d’un Makuta Mistika.

Une forme simple et un air menaçant. Les monolithes sont des objets synonymes de mystère et de puissance venues d’ailleurs. Ce Makuta est une tentative de capter cette aura.

Quoi de neuf pour septembre ?

Alors que l’on entre dans le neuvième mois de l’année 2021 et par extension celui du projet #Bionicle20ans, ce dernier reste bien sûr ouvert à tous et à tous les types de créations. Pour le mois de septembre nous prioriserons (sans pour autant être une obligation) les créations centrées sur l’année 2009 : alors que l’on pensait Makuta Teridax vaincu, celui-ci prend contrôle du Robot Univers, enferme le Grand Esprit Mata Nui dans l’Ignika et l’envoi sur Bara Magna. Planète désertique inhospitalière, celle-ci est le théâtre de nouvelles luttes entre Agori, Glatorian et Skrall regroupés en tribu élémentaires et que Mata Nui, disposant d’un nouveau corps, devra apprendre à connaître si il veut espérer retourner sur Aqua Magna pour récupérer son corps.

De plus, un nouveau thème commun est lui aussi lancé : Les guerriers du désert.
Ce dernier propose à tous et à toutes de créer des Glatorian ayant combattu sur les terres arides de Bara Magna (et même avant cela de Spherus Magna). Il est bien sûr possible de s’inspirer des deux vagues de modèles officiels, des évènements d’avant le Fracassement ou même de puiser dans les merveilles de l’histoire antique avec les civilisations et mythes grecs et romains.

Si vous êtes intéressés je vous enjoint donc soit à rejoindre le Discord Bionifigs afin d’échanger et partager vos idées avec le reste des participants dans le channel #Bionicle20ans soit à me contacter sur Twitter.
Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter comme d’habitude au Google Sheets et à la section dédiée aux thèmes communs.

Pour conclure, merci encore et toujours à tous les participants d’avoir contribué au succès du projet collaboratif en août à travers leurs créations riches et diverses.

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Pionnier de la communauté à l'époque où on l'appelait encore le RFFB (Réseau francophone des fans de BIONICLE), que l'on trouvait déjà sur le forum de Jeuxvideo.com dédié à la franchise en 2005, Loserkiller a co-fondé Bionicle-Legends, tout premier forum français indépendant. Exposant régulier des stands BIONIFIGS, il tient la chaîne YouTube à succès Loosertribe.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments