#Bionicle20ans : Récapitulatif des créations de juin sur 2006

Le projet collaboratif francophone #Bionicle20ans continue ! Retour sur les créations du mois de juin 2021, consacré à la découverte de l’île de Voya Nui et à tous les dangers qu’elle renferme.

Après les très belles réalisations de mai, retour dans cet article sur les créations postées en juin qui sont toutes liées à 2006. La sixième année de la franchise racontait l’arrivée des Toa Nuva sur l’île de Voya Nui dans le but de récupérer l’Ignika, le légendaire masque de vie, permettant ainsi de sauver le Grand Esprit Mata Nui de sa longue agonie. C’était toutefois sans compter l’apparition des terribles Piraka plus tôt sur l’île qui allait provoquer l’apparition de nouveaux héros, Toa comme Matoran déterminés à défendre l’île et empêcher les criminels de s’emparer du masque. Mais revenons plutôt sur les créations que vous retrouverez ci-dessous, classées en fonction de leurs créateurs avec en prime les petits commentaires de ces derniers :

Piruk / Pnicful

On commence avec une petite collaboration autour du célèbre membre trappu de la résistance Matoran, Piruk :

Une création de Pnicful, dans la lignée de ses productions de diorama, à la différence près qu’il s’agit là d’une figurine unique de et pour Piruk. Les membres sont des créations imprimées en 3D de Leewan. Le but était d’avoir une finition un peu plus « réaliste » tout en conservant les formes du jouet d’origine.

« L’île des damnés »

Le thème commun de juin avait pour but de créer des Matoran réparés par le dément Karzahni et tout ce que cela pouvait entraîner : modifications corporelles, aspect monstrueux, couleurs et éléments d’armures hétérogènes, etc…

Ignika

L’idée du MOC était d’avoir un Matoran du style de ceux sortis en 2006 mais plus articulé. Afin d’être un peu plus original et pour rester dans l’esprit farfelu qu’est l’île de Karzahni, l’ajout de membres supplémentaires au Matoran s’est fait. Le choix de couleur a été fait pour ressembler à divers types d’oxydation afin de masquer la couleur originale du Matoran.

Leewan

L’idée était de représenter l’inaptitude de Karzahni à réparer les Matoran correctement en construisant un personnage aux allures de monstre de Frankenstein, avec des membres dépareillés, dont un pied en guise d’épaule, un crochet de Gali Mata comme jambe, ou un support à élastiques incorporé au corps. Le MOC utilise un masque en résine créé par Socketball, et un membre Metruan articulé imprimé en 3D créé par moi-même.

LSKR

Personnage inspiré d’une case du comic Bionicle Ignition N°1 qui du fait de la perspective semblait mettre en avant un Matoran à deux têtes. Ce n’est pas le cas mais l’idée est restée. Le schéma de couleur a été choisi par contrainte de pièces. À l’origine, le Kanohi Akaku Noble devait être utilisé.

Né de la fusion de deux idées : un Matoran avec une chenille à la place de jambes (changée en roue ici) et un Matoran reconfiguré en véhicule d’assaut. Utiliser un torse de Kardatoran est venu immédiatement du fait de sa taille massive et de son relief creux permettant d’emboîter tout en le faisant ressortir un corps de Matoran, jouant ainsi sur le côté greffe monstrueuse.

Ce Matoran est inspiré par certains modèles promotionnels sortis en 2006 et reprends quelques-uns de leurs éléments : disque Rhotuka, crémaillère pour l’antenne et tête de Rahkshi en guise d’épaulette. Le masque et la couleur auraient aussi du être réutilisés mais étant les mêmes que (A.+o’, ils ont été changés. D’autres idées rejetées pour (A.+o’ et ##v!; telles la jambe de bois et le bras avec crochets viennent le complèter.

Nuparu556

Petit Matoran simple réalisé pour s’entraîner à faire des constructions très compactes. Il n’y avait pas d’autres contraintes si ce n’est travailler avec un vrac de pièces limité.

Même intention qu’avec Mipak, c’est à dire réaliser une construction très compacte, mais cette fois-ci avec un mécanisme, et un look old-school, d’où l’utilisation de vieux gris, de noir, et de zéro pièces plus récentes que 2003.

Basiquement un clone de Gadax en rouge. La seule contrainte fixée était de mettre 99% de rouge, mais avec les engrenages et quelques fixations ce fut compliqué. Un Matoran un peu moins satisfaisant, mais plaisant tout de même.

Pnicful

A l’inverse de l’apparence rachitique et difforme que l’on prête souvent aux pauvres Matoran de Karzahni, ce Matoran est à l’inverse plus trapu et robuste à force de travailler dans les décharges du royaume. Des parties de son corps ont été remplacées suite à un accident.

Quoi de neuf pour juillet ?

Alors que l’on entre dans la seconde moitié de l’année 2021 et par la même celle du projet #Bionicle20ans, ce dernier reste bien sûr ouvert à tous et à tous les types de créations. Pour le mois de juillet nous prioriserons (sans pour autant être une obligation) les créations centrées sur l’année 2007 : alors que les Toa continuent leur poursuite de l’Ignika au fond de l’océan dans le village sous-marin de Mahri Nui ils devront faire face à d’anciens chefs de guerre déchus convoitant tout autant qu’eux le précieux masque, à la méfiance des Matoran locaux et à la présence de vieux alliés et ennemis

De plus, un nouveau thème commun est lui aussi lancé : La faune de Mahri Nui. Ce dernier propose à tous et à toutes de créer des Rahi aquatiques navigant dans les eaux d’Aqua Magna. Poissons, pieuvres, calmar, raie manta, requin, et bien plus peuvent servir d’inspiration. De plus, certaines de ces créatures peuvent refléter les modifications qu’elles ont subies : mutations suite au Grand Cataclysme ou aux pouvoirs de l’Ignika, ajout d’équipement pour servir d’armes aux Barraki ou encore de moyen de transport aux Toa Mahri.

Si vous êtes intéressés je vous enjoint donc soit à rejoindre le Discord Bionifigs afin d’échanger et partager vos idées avec le reste des participants dans le channel #Bionicle20ans soit à me contacter sur Twitter.
Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter comme d’habitude au Google Sheets et à la section dédiée aux thèmes communs.

Pour conclure, merci encore et toujours à tous les participants d’avoir contribué au succès du projet collaboratif en juin à travers leurs créations riches et diverses.

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Pionnier de la communauté à l'époque où on l'appelait encore le RFFB (Réseau francophone des fans de BIONICLE), que l'on trouvait déjà sur le forum de Jeuxvideo.com dédié à la franchise en 2005, Loserkiller a co-fondé Bionicle-Legends, tout premier forum français indépendant. Exposant régulier des stands BIONIFIGS, il tient la chaîne YouTube à succès Loosertribe.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments