Quand BIONICLE s’invite dans le débat public en Russie

Les jouets BIONICLE, populaires chez les enfants des années 1990 et 2000 dans de nombreux pays, ont fait parler d’eux en Russie, sur fond de crispations politiques.

Pas simple de cerner exactement l’ampleur du phénomène, quand on ne lit pas l’alphabet cyrillique. Cet article du site Афиша Daily de février 2021, revient de manière assez détaillée sur l’affaire, pourvu que vous lisiez le russe ou que vous soyez muni d’un bon traducteur automatique. Pour ma part, c’est la seconde option et ma découverte fortuite de serveurs Discord étrangers durant la même période (dont russes), qui m’ont permis d’en savoir plus et de vous rapporter ce sujet d’actualité atypique. Quelques contacts Russes fans des héros Toa de notre enfance et que je remercie, m’ont en effet aidé à comprendre de quoi il retournait.

Sans entrer dans la polémique ni prendre de parti quelconque sur des sujets politiques étrangers, il est intéressant de relever l’émergence d’un élément de la pop-culture des jeunes trentenaires et pré-tentenaires d’aujourd’hui, dans le débat politique russe, depuis le mois de février 2021. BIONICLE, les figurines articulées à construire et coup de génie de LEGO lancé en 2001 (relancé avec moins de succès en 2015), se sont en effet retrouvées ce début d’année au devant d’un vaste mouvement sur les réseaux sociaux et dans les commentaires médiatiques du pays.

BIONICLE, un élément de pop-culture en Russie

Déjà, même si probablement moins qu’aux États-Unis mais peut-être davantage qu’en Europe, rappelons que BIONICLE a été un vrai phénomène dans la Fédération de Russie, comme l’expliquait le site Gameguru.ru en janvier 2020. L’implication de la communauté russophone à travers le site RusBionicle.com, lors du concours international La Bataille pour le Masque d’Or en 2014 (dont Bionifigs représentait la partie francophone) pour le reboot raté de la gamme de jouets, est là pour nous le rappeler. De nos jours, plusieurs communautés de centaines de membres dédiées à BIONICLE existent sur les réseaux russes, et le plus grand groupe public sur Vkontakte (VK, l’équivalent de Facebook en Russie) compte à lui seul plus de 15 000 membres !

Extrait du guide BIONICLE de Metru Nui publié en 2004, en version russe.

Et pour cause, en termes de franchise, BIONICLE dans la sphère russophone a vu entre autres les romans traduits pour toute la première série BIONICLE Chronicles, la série suivante BIONICLE Aventures, ainsi que les trois premiers livres BIONICLE Legends. Si cela s’arrête ici en matière d’œuvre romanesque, les films d’animations, les comics de DC et les guides officiels écrits par Greg Farshtey ont également été édités en langues russe, soit au total bien plus de médias qu’en France. Et si les Russes ne sont pas forcément connus comme tels sur les supports de fans de BIONICLE dans le reste du monde, ils y sont pourtant très actifs. Pour preuve, le mod « Skyrim » sur BIONICLE Legend Of The Toa dont vous avez déjà peut-être entendu parler, est un projet de fans russes. Plus dans l’actualité encore, le créateur de la nouvelle apparence canonique d’Helryx, alias Mister-N aussi connu comme Brick Brickolson, est Russe.

Par ailleurs, la Russie a bénéficié d’ensembles promotionnels exclusifs sous la forme de polybag BIONICLE, ces petits sachets collectors que les AFOL connaissent bien dans le milieu des gammes LEGO.

Phénomène politique sur les réseaux sociaux en 2021

Pour rentrer dans le vif du sujet, disons simplement que les manifestations et escalades de violence liées aux tensions politiques qui ont secoué la Russie en ce début d’année 2021, sont en fait directement liées à notre sujet. Sans entrer dans le pourquoi du comment d’événements qui concernent avant tout les Russes (mais avec leur lot de répression), retenez surtout que beaucoup de manifestants en question étant très jeunes, étudiants ou travailleurs précaires, notre affaire serait en fait partie d’un mouvement de solidarité dans les milieux universitaires et au-delà. Une cagnotte a en effet été organisée en soutien aux manifestants en février, afin de payer les amendes ou cautions des personnes verbalisées ou arrêtées. À l’occasion de celle-ci, un proche des organisateurs de la cagnotte aurait fait don de sa collection de comics BIONICLE, en guise de contrepartie éventuelle afin de récompenser et donc inciter les donateurs.

De là, un serveur privé accessible à la base seulement sur invitation sur la plateforme Clubhouse (équivalent populaire en Russie de l’application Discord plus connue en France), a été créé par des citoyens russes actifs politiquement, plus ou moins au fait du caractère « pop » des BIONICLE et de l’objet fétiche que cela représentait pour de nombreux enfants geeks devenus aujourd’hui adultes. En guise d’emblème de ralliement, ses membres se sont alors mis à utiliser massivement des images de BIONICLE comme avatars, et ont commencé à mener des raids remarqués sur de nombreux autres serveurs, afin de faire connaître leur cause et la campagne de dons en soutien aux jeunes manifestants précaires.

Des célébrités russes suivent le mouvement

Le phénomène a atteint un niveau de popularité qui va désormais bien au-delà de la blague de départ. Ksenia Dukalis, un DJ médiatique, Michael Nucky, journaliste et blogueur désormais parmi les leaders du mouvement, ou encore Alexander Dolgopolov, un humoriste également impliqué, font partie des personnalités du pays qui en ont témoigné. Le réalisateur Kantemir Balagov, a même rallié le mouvement et expliqué dans un salon du Clubhouse combien les jouets et la franchise BIONICLE avaient influencé ses films.

L’affaire a enfin été reprise sur les ondes du polémiste Vladimir Solovyov, décrit comme un genre d’Alex Jones national (apparemment connu en Russie pour avoir opéré un virage à 180° dans sa ligne éditoriale, en étant désormais soutien du pouvoir). Ce dernier a en effet lu, au cours d’une de ces émissions en ligne, une lettre signée publiquement par plusieurs centaines de personnes adressée à Konstantin Bogomolov, un metteur en scène qui aurait pointé du doigt les excès des mouvements féministes / LGBT / écologistes, selon lui. Ladite lettre lui répondait en substance « OK boomeur » et l’un des auteurs a signé en tant que « Bionicle » (en référence au mouvement de soutien aux manifestants en cours). Le présentateur aurait fait rire les réseaux sociaux russes en tentant, un peu laborieusement, de prononcer le mot et en le prenant au début pour une identification de genre, puis en s’enflammant sur le (hors-)sujet.

Une ampleur inattendue

Suite à cela, les communautés tournant autour de BIONICLE et des fans de gammes LEGO ont signalé massivement son compte, parvenant à obtenir son bannissement de la plateforme, ce qui semble en avoir fait une énorme affaire depuis lors. Résultat de cette référence relativement anodine à un élément de pop-culture des enfants des années 1990 qui pourrait s’arrêter là ? Eh bien assez étonnant, puisqu’aujourd’hui l’opposition et une partie de l’appareil médiatique d’État s’échinent en Russie… pour savoir ce qu’est un BIONICLE.

Où ce regain de popularité pour les héros de Mata Nui, Metru Nui ou encore Karda Nui pourrait-il donc bien mener ? Pas la moindre idée. En tout cas, on se dit que si les Gilets Jaunes avait scandé « Union, Devoir, Destinée » en France, qui sait, l’histoire en eût peut-être été bien différente.

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Fondateur du futur Bionifigs en 2006, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie en français BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017... Rare version d'Exo-Toa avec des genoux.
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus récent
Plus anciens Meilleur vote
Inline Feedbacks
View all comments
vahki6
vahki6
9 avril 2021 21:53

Bordel, j’avais parié sur l’invasion de Bohrok comme calamité mensuelle de 2020 mais Bionicle cité dans les sphères politiques russes c’est encore un autre niveau XD
Excellent article, j’adore !