Article Wikipedia sur Bionicle

La page de Wikipedia sur BIONICLE est-elle fiable ? Notre avis

En tête de tous les résultats lorsqu’on tape « Bionicle » sur les moteurs de recherche, la page Wikipedia sur la franchise est-elle une bonne source aux yeux des fans ?

Depuis très longtemps, s’informer sur l’univers BIONICLE n’est pas chose aisée. Déjà, par la nature transmédia de la franchise qui a fait son succès, obligeant les adeptes à naviguer entre un nombre important de supports. Ceci d’autant plus lorsqu’on est issu d’un pays non anglophone. L’anglais est en effet la seule langue qui a bénéficié de l’intégralité des contenus officiels liés à la saga de Mata Nui. Autant dire que pour des fans francophones, qui n’ont vu que la moitié des romans de la saga traduits dans leur langue (pour ne pas parler du seul cas de la France où seulement un huitième d’entre eux et un dixième des comics ont été édités), avoir une vision d’ensemble de l’œuvre qu’a été BIONICLE, a longtemps été un chemin de croix.

Les piliers en français que sont Bionifigs.fr pour suivre l’actualité et aborder des sujets de fond autour de la franchise, ou le wiki Nuvapedia.fr pour tout connaître du lore à travers son encyclopédie de 3000 pages sur BIONICLE (et qui ont leurs équivalents en allemand, espagnol, anglais, russe, etc.), ont été fait pour compenser cette carence. Néanmoins, dès qu’une recherche du terme « Bionicle » est faite sur les moteurs de recherche, à commencer par le tout puissant Google qui reçoit la requête plusieurs milliers de fois par mois, la page qui arrive devant toutes les autres est celle de… Wikipedia !

Un article longtemps resté obsolète et autrefois à éviter

Disons-le, l’article en question comme on dit en bon wikipédien, était très sommaire à sa naissance en 2006 et fut complété pendant l’âge d’or de la licence essentiellement par des fans, qui avaient alors entre 12 et 20 ans maximum. Cela a conduit à un empilage d’éléments d’année en année, superposés les uns aux autres sans structure ou presque et à… un beau bordel. La page était d’ailleurs depuis plusieurs années affublée d’un bandeau « Cet article doit être recyclé », et d’un autre soulignant son cruel manque de sources. Et pour cause : liens morts depuis longtemps, coquilles nombreuses, absence totale de structure et de cohérence dans la manière de présenter un arc annuel par rapport à un autre, sources inexistantes, sections vides, présentations obsolètes, image de l’infoboxe affichant d’autres gammes Lego, etc.

En outre, la page était composée autrefois de détails isolés, parfois exagérément précis d’un aspect du lore, qui n’avaient pas de raison d’être sur un article de vulgarisation et présents de manière totalement aléatoire, alors que d’autres ne l’étaient pas. Clairement, la page Wikipédia en français sur BIONICLE faisait peine, pour ne pas dire qu’elle faisait honte. Bref. Tout était laissé en jachère, si l’on excepte quelques rares tentatives isolées d’améliorer un petit bout de la page ici ou là, notamment avec le bref regain d’intérêt amené par la Génération 2 de BIONICLE en 2015. Si nous avions dû émettre un avis à l’époque, nous vous aurions surtout conseillé de la fuir. Et on était donc bien content d’avoir la Nuvapedia, qui restera de toute façon la référence ultime des puristes pour tout savoir, puisqu’il s’agit d’un (autre) wiki de milliers de pages entièrement dédié à la franchise.

Une refonte qui en fait désormais un modèle du genre

Mais ça, c’était avant. Confinement et congés d’été aidant sûrement, à la mi-2020 l’article en français sur BIONICLE de Wikipédia a connu un très important travail de refonte et de synthèse, de structure ainsi que de sources, comme jamais dans son histoire. Il est désormais un modèle de ce que l’encyclopédie libre compte de plus fiable et de mieux documenté, autour d’une franchise de jouets ou d’un univers de fiction. La refonte totale de l’article, entreprise avec la participation d’une poignée de contributeurs dont votre serviteur, a en effet été faite dans les règles de l’art, avec un soin scrupuleux apporté au respect des règles actuelles de Wikipédia.

Le travail de source a notamment été conséquent ; plus un seul paragraphe ou presque ne comptant désormais d’absence de référence, parmi les rares conservés comme ceux ayant été ajoutés. À l’heure où les sites officiels BIONICLE et les sources primaires de plus d’une décennie n’existent plus, pas facile de sourcer. Mais le travail sur la provenance des nombreux aspects évoqués et rapportés dans l’article est là. Il a d’ailleurs permis de retrouver de belles sources en français relatant le succès de la licence dès 2001 et années suivantes, du journal Le Monde, de La Croix ou de SciFi, entre autres.

Idéal pour (re)découvrir l’univers BIONICLE en une page

L’article de Wikipedia est donc désormais découpé en plusieurs sections présentant successivement : le principe de la franchise ; les lois de l’univers fictif ; les arcs narratifs de la G1 puis de la G2 ; les figurines et ensembles officiels ; les adaptations… On y trouve même dorénavant un glossaire de plus de 100 personnages ou types de créatures à travers les différents arcs annuels. Le tout étant ponctué par la cinquantaine de références ayant servi de sources à l’article, qui permet d’en vérifier la fiabilité.

Cet article permet donc de découvrir la franchise BIONICLE de manière à la fois synthétique, assez exhaustive et sûre en une seule page, comme cela n’avait jamais été fait auparavant. Même le fan assidu y apprendra ou redécouvrira certainement des choses, et c’est à présent une très bonne porte d’entrée pour les néophytes qui veulent se documenter sur l’univers des gardiens Toa et de la Confrérie des Makuta. Pied de nez à ses versions antérieures, l’article français est même à ce jour bien plus documenté et le plus complet de toutes les versions de Wikipedia dans d’autres langues sur BIONICLE.

Et pour compléter la lecture, sage Turaga ?

Pour un résumé moins encyclopédique mais plus narratif encore pour les profanes, le dossier de Bionifigs.fr sur les plus de 10 ans de succès de la franchise, est également un excellent moyen illustré de s’initier à la saga (se concentrant sur l’évolution de la licence, où vous ne trouverez cependant ni liste des produits officiels ni glossaire détaillé des personnages).

Autre page indispensable pour compléter la lecture de l’article de Wikipedia : notre résumé du lore de BIONICLE ; l’histoire globale de l’univers derrière l’histoire principale. Enfin, le fan aguerri aux lectures plus approfondies et jamais rassasié ne pourra bien sûr résister à la sacro-sainte Nuvapedia ! Alors n’hésitez pas à vous plonger ou replonger dans cet univers immense, désormais plus que jamais accessible dans la langue de Molière. La Légende continue…

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Fondateur du futur Bionifigs en 2006, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie en français BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017... Rare version d'Exo-Toa avec des genoux.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments