#Bionicle20ans : Récapitulatif des créations d’avril sur 2004

Le projet collaboratif francophone #Bionicle20ans continue ! Retour sur les créations du mois d’avril 2021, consacré à la cité des légendes Metru Nui et tout ce qui s’y passe !

Après les très belles réalisations de mars, retour dans cet article sur les créations postées en avril qui sont toutes liées à 2004. La quatrième année de la franchise en a troublé plus d’un à l’époque avec son retour de 1000 ans en arrière dans une toute nouvelle île : Metru Nui. Oubliée l’équipe des Toa Nuva et place aux Toa Metru, que l’on connaissait jusqu’alors sous leurs formes de Turaga et dont on découvrait ainsi la jeunesse dans l’histoire. Mais revenons plutôt sur les créations que vous retrouverez ci-dessous, classées en fonction de leurs créateurs avec en prime les petits commentaires de ces derniers :

Skrall

On commence bien les choses avec le tout premier stop-motion du projet réalisé par un habitué du genre :

LAW

LAW est un court métrage de 10 minutes en stop motion mettant en scène Nuparu, un ingénieur Matoran réputé pour ses inventions et qui doit créer une machine pour faire régner l’ordre dans la cité de Metru Nui : le Vahki. Le défi de ce court métrage était de faire une histoire compréhensible pour les fans, mais également les novices ou non-fans qui découvrent à peine l’univers de BIONICLE en expliquant l’histoire uniquement à travers la mise en scène, la musique et l’animation des personnages sans avoir recours a des dialogues. Il aura fallu 3 ans de conception, storyboarding, réalisation de décors, tournage, montage et une prise de 12 790 photos pour que ce court métrage prenne vie. LAW a également sa propre bande-son composée par Nicolas Acquaviva (Akua_prod/Nasty Joe) qui a su donner un style unique pour faire vivre cette histoire.

Pnicful

On enchaîne avec l’inarrêtable Pnicful qui nous propose son quatrième diorama du projet mêlant LEGO et modélisme :

Ce nouveau diorama est inspiré des animations en ligne des Vahki ainsi qu’à l’esthétique dystopique du thème commun d’avril. Dans la vidéo consacrée au Vahki Keerakh, on peut y voir un Ko-Matoran poursuivi par le Vahki. Ici on y retrouve le même Matoran, acculé dans une ruelle sale et chaotique par un Keerakh.

Piruk

On continue avec Piruk qui nous propose un nouveau rendu 3D mettant cette fois-ci à l’honneur non pas un Toa mais tout un ensemble de Matoran :

Le but derrière ce projet était de remercier un maximum de personnes qui ont pu influencer et participer de près ou de loin à #bionicle20ans, à travers une grosse photo de groupe. Chaque personne représentée a sélectionné les principaux attributs de son Matoran (couleur, masque, outil, ect…) puis le rendu 3D a été effectué à l’aide de Stud.io, Mecabricks et Blender.

Kodiak

Ce mois-ci accueille aussi le premier participant anglophone du projet qui nous propose pour commencer une représentation de l’un des onze membres des Toa Mangai :

Construit dans le but d’utiliser les deux lames de Kopaka et le Kakama en noir, Marn est l’un des dix coéquipiers de Toa Lhikan résidant dans la cité des légendes.

« Unité, Devoir, Dystopie »

Pour avril, nous avons vu les choses en grand avec le thème commun. Ce dernier proposait en effet de ré-imaginer l’année 2004 du thème Bionicle mais sous l’angle d’un état totalitaire dystopique dirigé par Dume face à un groupe de de résistants composé de Matoran et de Toa. Et même si ce synopsis semble très proche de la vision originale du thème, l’idée était vraiment de proposer des nouveaux concepts et de pousser dans leurs derniers retranchements ceux déjà existants à travers l’aspect visuel. Plus que les créations, l’histoire a donc aussi été développée afin de présenter une version unifié du projet, son intrigue et ses protagonistes.
Afin de mieux cerner le contexte du thème commun, nous vous invitons à lire le bref synopsis ci-dessous ainsi qu’à consulter l’histoire des différents personnages en suivant ce lien. Et si vous désirez comparer nos créations avec leurs équivalents officiels, vous pourrez retrouver ces derniers par ici.

Illustration : Nuparu556 / Texte : LSKR

Illustrations

Pour cette affiche, l’idée était de réaliser une bonne affiche de propagande vintage. Des affiches de propagande soviétiques ont d’abord été utilisées comme référence, puis est venu l’ajout d’éléments iconiques de Metru Nui greffés dans l’image.

L’idée est partie d’un régime où Teridax se cacherait derrière Dume, et aurait créé un symbole ressemblant à l’emblème de la Confrérie des Makuta, mais avec le Kiril (masque de Dume) à la place du Kraahkan (masque de Teridax). L’idée de « Dumeridax » a été abandonnée pendant le développement du projet, le logo final a donc été réadaptée pour devenir l’emblème du thème commun Unité Devoir Dystopie.

Matoran

L’idée première derrière ce MOC était de faire un modèle qui reprenne les codes d’univers post-apocalyptiques tels que Mad Max, ce qui est représenté par les énormes armures à pointes sur les épaules. Le MOC utilise des membres articulés réalisés en impression 3D, et c’est notamment l’existence de ces pièces qui a motivé la construction d’un Matoran plutôt que celle d’un Toa ou d’un Vahki.

Qu’est-ce qui pourrait bien arriver à un Matoran intègre si il devait malgré lui offrir son corps et son esprit à une structure totalitaire faisant des expériences cybernétiques ? Ce MOC avait pour but de « greffer » un Matoran sur un corps artificiel insectoïde qui aurait autant une utilité civile que militaire, avec un style relativement simple tout en essayant d’être cohérent avec l’esthétique BIONICLE.

L’idée était de donner au personnage une allure de scientifique fou, vieux, vicieux, rachitique et inquiétant, des doigts crochus et un dos vouté, avec un ensemble d’accessoires dans le dos dont une seringue d’injection à laquelle il peut attacher les diverses fioles qu’il transporte. La tablette a été reprise d’un MOC du Matoran Mavrah, créé il y a quelques années pour le concours « Les archives de Mavrah » sur Bionifigs.

Toa

Une interprétation stylisée de Toa Dume, conçue pour ressembler à la version jouet du Turaga et de Toa Norik (prévu initialement pour être une version Toa de Dume) et utiliser le Kiril de KhingK. Le schéma de couleur de Toa Dume reprend le dégradé de son masque originel et celui présent sur l’armure Hot Rod de Iron Man, tandis que son marteau de guerre s’approprie le bleu transparent de son Insigne de Charge.

La construction s’articule autour d’une pièce de pied, choisie en partie pour sa forme mais aussi pour son dégradé similaire à de la peinture écaillée. Placée lattéralement, elle est complétée par des épaulettes afin créer une sorte de col haut à la façon d’un gilet. Le masque de l’épaule gauche devait être un Kiril jaune mais jugé trop grossier il a été remplacé par un Mahiki plus élégant.

Suite au premier brainstorming sur le thème commun, il avait été décidé que Nokama serait une des têtes pensantes de la résistance de Metru Nui. Son design devait lui donner l’air puissante et « aquadynamique », d’où l’emphase sur les palmes. Les améliorations sont présentes pour appuyer son aspect intriqué et alien.

Allant à l’inverse de son passé d’étudiant discipliné, Nuju est réimaginé comme un Toa brisé par un conflit qui le dépasse. Il garde en permanence ses Pics de Cristal aux pieds. Son masque est endommagé et il s’est construit une lance avec des restes de Rahi, qu’il manie avec un lanceur Kanoka.

Pour le personnage, il fallait balancer entre l’idée du coté abimé d’un personnage au look post-apocalyptique et celle d’un leader, où l’esthétique doit rester solide. Structurellement parlant, l’idée était de reconstituer les formes générales d’un corps Metru sans utiliser les pièces du corps original. Du coup, une grosse partie des pièces utilisées pour le MOC viennent de la période du Onewa original.

Vakama est ici imaginé dans une version où à la suite de son combat contre ses anciens alliés, son armure fût entièrement retravaillée par Dume, remplaçant ses membres perdus et améliorant son équipement.

Bien qu’il agisse seul, Whenua n’est pas devenu un loup solitaire. Ici, il est réimaginé comme le missile téléguidé de la résistance pour combattre les installations du régime de Dume. Sa carrure et son armure prouvent sa force au combat, et sa foreuse lui permet de naviguer dans les galeries. Il est une ombre qui frappe dans les ténèbres, mais également le colosse protecteur des Matoran.

Vahki

Turaga Dume a beau être le visage que l’on met derrière les Vahki, il n’en avait pas pour sa protection rapprochée , comme c’est le cas de la garde impériale ou la 501ème dans Star Wars par exemple. L’objectif était donc d’avoir une escouade de Vahki aux couleurs de Dume, en profitant de la disponibilité de certaines pièces dans ces couleur pour faire une version armurée du set de base tout en conservant ses principaux traits et sa silhouette.

Le concept derrière les Vahki Hagah était de créer des compagnons Vahki qui accompagneraient Vakama. Ces Vahki seraient des substituts de Toa, aussi puissants qu’eux, au nombre de 5 et possédant des pouvoirs spécialement conçus pour contrer ceux des Toa. Le lanceur de Kanoka a été déplacé dans sa main pour le rapprocher d’un lanceur de flashball. Le bouclier, quant à lui, a été ajouté pour faire une référence au bouclier des Toa Hagah, d’où a découlé le nom du MOC.

Quoi de neuf pour mai ?

Alors que l’année 2021 est bien entrée dans son cinquième mois, le projet #Bionicle20ans reste bien sûr ouvert à tous et à tous les types de créations. Pour mai nous prioriserons (sans pour autant être une obligation) les créations centrées sur l’année 2005 : les Toa Metru mutés en Toa Hordika par la horde des Visorak dirigée par Roodaka et Sidorak alors qu’ils tentent au milieu des tensions de récupérer les sphères Matoran avec l’aide des Rahaga dans une Metru Nui en ruines et sous les toiles.

De plus, un nouveau thème commun est lui aussi lancé : La horde ré-imaginée. Ce dernier propose à tous et à toutes de ré-imaginer les différentes sous-espèces des Visorak mais non plus uniquement sous forme d’araignées mais en s’inspirant de toutes les espèces d’insectes existantes (mante religieuse, papillons, criquet, mille-pattes, fourmis, etc…).

Si vous êtes intéressés je vous enjoint donc soi à rejoindre le Discord Bionifigs afin d’échanger et partager vos idées avec le reste des participants dans le channel #Bionicle20ans soi à me contacter sur Twitter.
Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter comme d’habitude au Google Sheets et à la section dédiée aux thèmes communs.

Pour conclure, merci encore et toujours à tous les participants d’avoir contribué au succès du projet collaboratif en avril à travers leurs créations riches et diverses.

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Pionnier de la communauté à l'époque où on l'appelait encore le RFFB (Réseau francophone des fans de BIONICLE), que l'ont trouvait déjà sur le forum de Jeuxvideo.com dédié à la franchise en 2005, Loserkiller a co-fondé Bionicle-Legends, tout premier forum français indépendant. Exposant régulier des stands BIONIFIGS, il tient la chaîne YouTube à succès Loosertribe.
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus récent
Plus anciens Meilleur vote
Inline Feedbacks
View all comments
Exo-6
Exo-6
20 mai 2021 18:09

Un mois bien productif les gars, vous n’avez pas chômé.
Merci encore pour ce beau travail de compilation.

Mention spéciale personnelle pour le diorama de Pnicful, les fan-arts de Nuparu556, l’Ahkmou de Leewan, le Toa Onewa de Shaddow et le Dumerakh de Piruk.

Des petits bijoux !

Dernière édition le 23 jours il y a par Exo-6