BIONICLE Rebuilt, un projet de fans dans la continuité de la G1

Ils pullulent comme des champignons ! Un collectif de fans a dévoilé un énième projet autour de l’univers des Toa, baptisé « BIONICLE Rebuilt », à découvrir à l’été 2020. Un site Internet avec des contenus à venir et déjà des chapitres introductifs a été dévoilé.

Les fans de BIONICLE ne sont vraiment pas en reste. Nous sommes en 2020, et la franchise au robot galactique qui abritent d’autres robots (hérésie, les Bionicle ne sont pas des robots mais ça sonnait bien) fêtera bientôt ses vingt ans, dont 10 depuis l’arrêt de la première génération. Et pourtant, les fans de cette gamme de jouet devenue un véritable univers de SF et Fantasy iconique continuent à œuvrer pour leur passion.

C’est le cas des gars de « BIONICLE Rebuilt », à ne pas confondre avec The Legend of Mata Nui Rebuilt qui n’a rien à voir. Ses auteurs ont dévoilé ce mois de mai une vidéo d’annonce, et un site Internet dont la plupart des contenus ne seront dévoilés qu’à l’été. Néanmoins, on peut y voir déjà fort limpidement une architecture et une mise en page très inspirées de feu Bionicle.com, jadis le site officiel de la marque.

Capture d’écran du site web dédié au projet « BIONICLE Rebuilt »

Le synopsis ? Nous sommes en 50 avant… Euh non, ça c’est pour un village d’irréductibles (quoi que le sujet ne soit pas si éloigné). Nous sommes après l’apogée de l’arc global de la saga BIONICLE de 2001-2010, et la mort du Makuta Teridax ayant pris le contrôle de l’Univers Matoran et la place de Mata Nui. Les fragments de la planète Spherus Magna ont été rassemblés et le robot du Grand Esprit abritant ledit univers s’est écroulé sur celle-ci. Jusque-là, on est tout à fait dans le canon de l’histoire officielle.

Toutefois, le Protodermis actif connu pour ses propriétés terraformatrices à l’intérieur du géant cosmique, s’est écoulé de la titanesque épave et a généré une nouvelle terre au-dessus de son visage, tel que le système de camouflage du robot l’avait fait pour créer l’île de Mata Nui lorsqu’il s’est écrasé sur Aqua Magna. Mais ce lieu est décrit comme bien plus hostile que l’île qui accueillit l’exode des Matoran durant 1000 ans. Des décennies après la mort du Makuta, cette nouvelle île reculée du nom de Pirau Nui, est décrite comme n’étant pas pour les chochottes et un lieu où les orages, les tempêtes de gravité et le climat artificiel ont rendu la vie difficiles à ses habitants, transformant les amis en ennemis et les chefs en seigneur de guerre.

Les Toa de Pirau Nui, nouvelle île apparue sur le robot du Grand Esprit à la mort de Teridax

Camouflant le visage du robot-monde en ruine et désormais sans vie, ce nouveau monde va se voir bousculé lorsque que six nouvelles capsules métalliques tirées du robot vont débarqué sur Pirau Nui. Tel que vous l’apprendront le prologue et les trois premiers chapitres disponibles (en anglais), bien que cela fasse très saison 1 comme dirait l’autre, ces nouveaux Toa tombés du ciel seraient envoyés par Artakha

Quoi qu’ayant quelques réserves sur la totale compatibilité avec le récit canonique de la franchise BIONICLE, notamment le fait que le Robot du Grand Esprit (RGE comme on dit en milieu autorisé) semble englouti dans la partie aquatique de Spherus Magna alors qu’il est plutôt censé s’être écroulé dans sa partie désertique, le projet attise la curiosité. Et un brin de nostalgie. Saura-t-il susciter un intérêt réel des fans ? Son site et sa présentation narrative semblant déjà très propres, et ses concept-arts originaux en 3D non moins intéressants, y encouragent en tout cas. Réponse cet été. 

Partager l'article :
À propos de l'auteur : Fondateur du futur Bionifigs en 2006, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie en français BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017... Rare version d'Exo-Toa avec des genoux.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments